Le Pérou

3 03 2015

Le Pérou est un très beau pays. Et c’est pour ca que j’ai décidé de vous en parlez. Je vous présente un exposé:                                                                                                                     

(c’est plus facile a lire si on l’imprime)

                            LE PEROU

 

 Au sommaire :

- Relief

- Climat

- Hydrographie

- Ressources Naturelle

- Le lac Titicaca

 

Le Pérou est un pays situé à l’ouest de l’Amérique du Sud. Il est entouré par l’Équateur et la Colombie au nord, le Brésil à l’est, la Bolivie et le Chili au Sud et l’océan Pacifique borde toute sa partie ouest. Il occupe une surface de 1 285 220 km2 soit un peu plus de deux fois la France et possède 2 414 kilomètres de côtes soit un peut plus de trois fois la longueur de la cote Méditerranée.

 

Relief

Le pays est divisé en trois grandes zones, elles-mêmes divisées en 11 écorégions se qui fait 33 parties au total :

 

La région côtière :

(le long du pacifique)

Cette région s’étend sur plus de 3 000 kilomètres ; elle est large de 400 kilomètres au nord contre seulement 40 au sud. La cote présente un climat chaud au nord, et un peu plus froid au sud, du fait du courant marin froid. Même si les températures peuvent être élevées dans le nord, durant la saison d’hiver, à partir d’avril-mai, le ciel se couvre d’un brouillard humide. L’été connaît de fortes pluies dans le nord.

Même dans cette région côtière, le climat varie du nord au sud.

(zone du centre sud)

 

La sierra :

La sierra, zone montagneuse au milieu du pays, est la région de la cordillère de Andes, a cet endroit , l’altitude peut grimper jusqu’à 6 000 mètre et les températures, globalement basses, varient en fonction de l’altitude. La saison des pluies est généralement située entre décembre et avril. Entre juin et septembre, la cordillère a des jours ensoleillés, mais les températures peuvent chuter très bas pendant la nuit.

Toutefois, le climat change beaucoup en montagne.

 

La foret Amazonienne :

La région amazonienne, à l’est, est caractérisée par son climat chaud et humide toute l’année, et les pluies y sont accentuées en été. On y trouve des températures élevées, mais cette région et la moins peuplée du Pérou.

 

 

Climat

 

Le climat est tropical dans la zone amazonienne, désertique et très sec à l’ouest, malgré la présence en hiver d’une brume grisâtre omniprésente sur la côte nord. Dans les Andes le climat est tempéré à froid (l’amplitude thermique annuelle est assez élevée : on atteint facilement 25 °C l’été et des températures négatives l’hiver).

En raison de cette diversité, le Pérou possède des paysages magnifiques auxquels sont associées une flore et surtout une faune très riche. Sur les bords de la côte Pacifique, nous trouvons de fortes colonies d’oiseaux de mer (pélicans, manchots, …) et des mammifères marins attirés par la grosse quantité de poissons qui remonte vers le nord avec le courant froid de Humboldt. La faune terrestre est elle aussi typique avec toutes les espèces des camélidés (lamas, alpagas, guanacos et vigognes), sans parler des milliers d’espèces dont la plupart, encore inconnues, vivent dans la jungle. 

 

 

Hydrographie

Trois bassins hydrographiques : L’océan Pacifique, le lac Titicaca et le fleuve Amazone. Ainsi que 12 000 lacs alto-andins (en hauteur). Dans le bassin de l’océan Pacifique, un petit fleuve de 160 kilomètres, le Rio Rimac, retient particulièrement l’attention. Considéré comme l’un des fleuves les plus importants du Pérou, non par son débit d’eau – relativement faible – ni par la taille de son bassin, mais parce qu’il approvisionne en eau et électricité la ville de Lima, où se concentre plus de 30 % de la population du pays. L’approvisionnement en eau de la capitale péruvienne est un des problèmes critiques que les autorités ne sont pas parvenues à résoudre au cours des dernières décennies, et chaque jour il devient plus aigu, nécessitant de fréquentes coupures dans la distribution de l’eau.

 

 

Ressources naturelles

Parmi les ressources naturelles, on trouve le cuivre, l’argent, l’or, le pétrole, les minerais de fer, le charbon et les phosphates (une matière). La pêche constitue aussi une importante ressource naturelle, à cause du courant froid de Humboldt riche en poissons. La forêt amazonienne commence également à être exploitée, en particulier pour son bois.

 

 

Lac Titicaca :

Le lac Titicaca est un lac de la Cordillère des Andes traversé par la frontière entre la Bolivie et le Pérou. C’est le plus grand lac d’Amérique du Sud en volume d’eau[1][] et en longueur, mais pas en superficie (le lac Maracaibo couvre une superficie de plus de 13 000 km2   soit un peu moins 15 fois la superficie de Digne). Il est aussi considéré comme le plus haut lac navigable du monde (altitude : 3 812 m soit un peu plus de 2 fois le Cousson )[3], mais ce n’est rigoureusement exact que si on limite cette acception aux navires commerciaux de grande taille.4 772 kilomètre carré du lac correspondent au territoire péruvien et le reste (3 790 kilomètre carré) à la Bolivie. Le lac a une profondeur moyenne de 107 mètres et une profondeur maximale de 327 mètres. Plus de vingt-cinq rivières se jette dans le lac. Le lac compte quarante et une île dont certaine sont habitées. Le volume d’eau contenu est de 893  milliards de mètre cubes (soit un peu plus de cent fois le lac de sainte-croix. Ses eaux bleus sont de l’eau douce. Il est rempli d’eau provenant de ruissellement pluvial et de la fone des neiges. La longueur totale de ses rives est de 1 125 kilomètres. La principale ville du Titicaca du côté du Pérou est Puno.   


Actions

Informations



Laisser un commentaire




L'Art de la poésie |
Habbo alpha |
Christelzimmermann |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GDE ADELINA
| Piart
| ✎passion de l'expressi...